Les Murmures de Vasterra

Forum RPG Fantasy avec un univers inventé de A à Z. Quatre peuples, trois nations, et un mystère qui plane sur le monde de Vasterra...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Eshäars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 5
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Les Eshäars   Ven 29 Juil - 10:27

Les Eshäars : le peuple des cités

Espérance de vie : Environ 120 ans
Taille : Pas plus d'1m80
Attributs physiques : Peau blanche, mate, noire, rouge, bleue ou verte. cheveux épais, peuvent être bicolores. Présence de cornes sur le haut du crane. Corps en forme et harmonieux. Les femmes ont généralement des courbes plantureuses.
Localisation principale : Principalement à Sebakhaen et Néonarcis, présents dans toute l'Asphodèle.
Divinité : Djezhäbel
On dit... un Eshäar, une Eshäar, des Eshäars (se prononce è-cha-ar)
Prénoms et sonorités typiques : Sonorités musicales, utilisation courante des sons en « EZ », « EL » ou « AR ».  Les prénoms comportent au moins deux syllabes. Ex : Nazarre (M), Shezadam (M), Melchior (M), Dharshila (F), Zandramas (F), Belzéra(F)

Les Eshäars forment un peuple noble, mais également prétentieux et très imbu de sa condition. On les dit doués lorsqu'il s'agit de convaincre autrui, aussi sont-ils majoritairement représentés en politique ou dans le commerce. Ce sont en quelque-sorte d'excellents orateurs, dotés d'un esprit formidablement bien organisé et construit, capable des plus grandes réflexions. Se mêlant assez bien à la foule et aux autres peuples, les Eshäars sont très sociables et ne restent donc pas enfermés dans leur Duché d'origine. Ils ont également une ouïe plus développée que la normale.

→ Un peuple et son histoire
Les Eshäars furent le premier peuple que les Hommes rencontrèrent. Ils se servirent de leur intelligence pour utiliser ces derniers à leur avantage, leur « suggérant » subtilement de lancer des missions d'exploration aux quatre coins de Vasterra, afin de trouver de nouvelles sources d'énergie qui permettraient de développer leur civilisation. Ce furent eux qui conseillèrent aux Hommes de fonder l'Empire d'Asphodèle, en réunissant les trois duchés de l'Est. Eux encore qui, après avoir découvert les Shaëbs, insistèrent pour s'emparer de leur charbon et utiliser la population comme main d’œuvre « bénévole ». Encore aujourd'hui, les Eshäars refusent d'admettre qu'ils ont utilisé l'esclavage pour servir leurs intérêts. Demandez à un Eshäar comment tout ça est arrivé, et il vous dira que « ces idiots de Shaëbs ont raté leur chance en faisant machine arrière et en refusant l'aide généreuse qu'ils voulaient apporter à leur peuple primitif »… Après cela, les Hommes ont commencé à se montrer méfiants à l'égard des Eshäars et ceux-ci ont du apprendre à se faire discrets.
Après la disparition des Hommes, le peuple des cités a peu à peu regagné le devant la scène, en devenant notamment le premiers à entrer en contact avec les Enfants d'Eros.

→ Mœurs
L'une des particularités des Eshäars relève de leur manque total de discernement. Autant ceux-ci sont extrêmement doués pour marchander ou mener les autres à la baguette, autant ils sont dépourvus de la moindre limite. En effet, les mœurs de cette race sont plutôt légères, chacun est libre d'agir comme bon lui semble et n'a d'autre maître que lui-même, ou son Dieu (mais comme celui-ci est plutôt adepte de la débauche, cela n'aide guère...). Le peuple des cités n'a pas la moindre pudeur, et la gente féminine se fait un plaisir (sinon un devoir!) d'exposer ses atouts au grand jour. Persuadés de leur supériorité, les Eshäars sont en effet redoutablement intelligents et leur esprit retors leur permet d'éviter les ennuis, en même temps que leur comportement les attire inexorablement. Les plus sages d'entre-eux mettent leurs qualités au service de la communauté et occupent généralement des postes importants.
On les dit prêts à tout pour parvenir à leurs fins et servir leurs intérêts : il leur est possible d'entuber à loisir un étranger sans éprouver le moindre remord. En revanche, les Eshäars sont très solidaires au sein de leur propre communauté.
Les Eshäars considèrent que les deux sexes sont égaux en droits et en valeur. Le sexisme n'existe donc pas chez ce peuple.

→ Relations avec les autres peuples
Si par le passé leurs décisions ont failli mener aux portes de la guerre, les Eshäars ne sont pas naturellement belliqueux. Principalement intéressés par l'économie et le commerce, ils se tournent très peu vers les armes et la violence, préférant s'adonner aux joutes verbales plutôt que croiser le fer. Toutefois ils acceptent mal qu'on leur refuse quoique ce soit, et n'hésitent pas à utiliser le chantage ou la menace lorsqu'ils y sont contraints. Ils sont d'ordinaire mielleux et courtois, couvrant leurs interlocuteurs de compliments, attendant de se retrouver entre eux pour se laisser aller au commérage : ils peuvent se montrer redoutablement égoïstes et narcissiques lorsqu'il s'agit d'un Enfant d'Eros ou d'un Fjörd, les trouvant trop mous et idéalistes. Les Fjörds sont d'ailleurs une inépuisable source de raillerie et sont qualifiés de « culs frigides », et autres délicieux sobriquets, ce qui n'est pas sans rappeler la relation tendue qu'entretiennent leurs dieux respectifs.
Leur apparence si particulière ne joue pas toujours en leur faveur, et certaines personnes peuvent avoir du mal à supporter leur présence. Les Enfants d'Eros se montrent particulièrement méfiants à leur égard, tandis que les Shaëbs n'entretiennent plus avec eux qu'un respect froid et distant.

→ Culture
Mariage & relations : Les mariages arrangés n'existent pas chez ce peuple. En effet, les Eshäars sont prêts à tout pour réussir et monter les échelons de la société, mais l'amour est quelque chose de sacré : ils considèrent que l'on ne doit pas jouer ou tricher avec les sentiments. C'est pourquoi il y a très peu d'Eshäars mariés : les relations hors mariages sont courantes, et il y a beaucoup de familles qui se construisent sans que les parents soient mariés. La monogamie est comme qui dirait réservée aux couples mariés, c'est à dire qu'il n'est pas mal vu de multiplier les amants ou les maîtresses. C'est même plutôt une source de fierté. Les Eshäars aiment sincèrement ceux qui partagent leur lit, même si ce n'est que pour une nuit. Les relations homosexuelles ne sont pas non plus prohibées : pour le peuple des cités, les deux seuls critères qui définissent le « bien » sont le plaisir et le profit. En revanche, ils sont facilement mal à l'aise en présence des enfants, qu'ils ne jugent peut-être pas assez corrompus à leur goût.

Fêtes et célébrations :
► L’Éclosion : l'apparition des cornes est un véritable événement dans la vie d'un Eshäar. Aux alentours de leurs dix ans, les cornes des enfants commencent à éclore. Les adultes organisent alors une grande fête pour célébrer cela, en invitant la famille, les voisins, tout le quartier.
► La Nuit Rouge : le 17e jour de Wegas, les Eshäars commémorent l'attaque que les esclaves Shaëbs ont perpétré  contre leurs maîtres. Au cours de cette nuit, les Eshäars se rassemblent sur la plus grande place de leur cité pour veiller tous ensemble dès la tombée de la nuit, et attendent le lever du soleil. Il est interdit de prononcer le moindre mot, et les adultes allument des lampions rouges qu'ils laissent s'envoler à l'aube.

→ Particularités physiques
Un Eshäar lambda sera  reconnaissable grâce à trois détails :
1) La peau : celle-ci couvre en effet un large spectre de teintes, mais conservera toujours un aspect « velouté ». La plupart des peaux sont constamment brûlantes (il faut noter que la température des Eshäars est plus élevée que celle des autres peuples et avoisine les 45°). Certains Eshäars de sang pur ont conservé une peau rouge ou bleu nuit, héritage de leur noble lignée.
2) Les cheveux : les Eshäars chauves n'existent pas, même chez les plus âgés. La chevelure d'un Eshäar sera toujours épaisse et largement fournie, les femmes y prêtent même un soin tout particulier. Là encore, il n'y a pas de teinte définie : les cheveux peuvent être blancs, blonds, bruns, roux, noirs... la seule originalité est que certaines couleurs tirent sur le bleu nuit ou le violet. Bien que plus rares, certaines mèches bicolores ont déjà été aperçues.
3) Les cornes : la totalité des Eshäars en sont dotés. Semblables à celles d'un solide bélier, leurs racines se trouvent sur le dessus du crane et peuvent prendre des formes variées : en spirale, droites, crochues...  il n'y a aucune règle, hormis celle de l'hérédité. Un fils aura la plupart du temps les mêmes cornes que son père. Ces cornes apparaissent dès la naissance et poussent tout le long de la vie d'un Eshäar, et n'atteignent leur taille définitive qu'autour de la trentaine. Cependant, quelques Eshäars choisissent de limer leurs cornes afin que celles-ci ne soient pas visibles. D'autres décident littéralement de les arracher, bien que cela soit extrêmement douloureux et irréversible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasterra.forumactif.org
 
Les Eshäars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Murmures de Vasterra :: Bienvenue en Vasterra ! :: Prologue & bibliothèque :: Peuples-
Sauter vers: