Les Murmures de Vasterra

Forum RPG Fantasy avec un univers inventé de A à Z. Quatre peuples, trois nations, et un mystère qui plane sur le monde de Vasterra...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Shaëbs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 5
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Les Shaëbs   Ven 29 Juil - 10:28

Les Shaëbs : le peuple du désert

Âge maximal : Environ 300 ans
Taille : Pas plus d'1m65
Attributs physiques : Peau et cheveux naturellement sombres et épais. Contrôle inné de la magie, présence de tatouages sur le corps.
Localisation principale : Principalement sur le Royaume Ardent, présents en minorité dans le reste du monde.
Divinité : Rhäja
On dit... un Shaëb, une Shaëb, des Shaëbs (se prononce chè-bé)
Prénoms et sonorités typiques : Sonorités sifflantes ou gutturales, utilisation courante des sons en « OZ », « ASH », ou « ISS » (inspirations égyptiennes).  Les prénoms comportent au moins deux syllabes. Ex : Ahmôse (M), Khéops (M), Djalzys (M), Myénah (F), Sëshann (F), Orash (F).

Les Shaëbs forment un peuple noble mais humble. Si leurs mœurs restent très nuancées, la plupart d'entre-eux se considèrent comme appartenant à une espèce différente des trois autres peuples tant ils se sentent en décalage par rapport à eux. Il leur serait facile de contrôler le monde en raison de leur longévité et de leur don naturel pour la magie : en effet, chaque Shaëb peut contrôler les éléments de son habitat naturel, le désert. Pourtant, la majorité d'entre-eux préfère rester sur leur territoire plutôt que se mêler aux autres, et n'aspire pas à la conquête.

→ Un peuple, un passé
Les Shaëbs sont apparus sur l'île de l'ouest, et ne l'ont jamais quittée avant que les explorateurs ne viennent jusqu'à eux. Prenant son temps, le peuple s'est installé, a bâti ses premiers villages, apprenant à connaître cet habitat si particulier qui est le sien. Il n'y avait jusque là aucun royaume, aucun chef : juste une terre et un peuple pour l'aimer et la chérir.
Puis, les colons de l'Empire sont arrivés. Trop effacés pour refuser, les Shaëbs les laissèrent percer des mines de charbon au sud du continent, et allèrent jusqu'à leur offrir de la main d’œuvre, espérant qu'ils partiraient une fois qu'ils auraient eu ce qu'ils cherchaient. Mais ils ne partirent pas, et l'esclavage devint une pratique courante : les autochtones semblaient faibles tant ils étaient pacifistes et conciliants, des cibles faciles pour ces conquérants. Alors le peuple du désert se rebella, montrant l'étendue de ses pouvoirs, repoussant l'envahisseur hors de ses frontières. L'effet de surprise fut suffisant pour dissuader l'Empire de réitérer l'expérience. Les Shaëbs réalisèrent qu'il ne suffit pas toujours d'éviter les ennuis pour ne pas en avoir : le Royaume Ardent vit le jour, non pas comme une puissance autoritaire visant à contraindre sa population, mais plus comme un gardien veillant à la protéger.
Quand Outreciel fut découvert, les Shaëbs n'eurent d'autre choix que de laisser l'Empire installer un funiculaire sur l'île de Vain-Désir. Mieux valait ça que se frotter directement à cet énième peuple inconnu...

→ Mœurs
On dit souvent des Shaëbs qu'ils n'ont aucun humour : c'est faux. Leur humour est juste différent. En effet, alors qu'un Eshäar rira facilement à une blague graveleuse, le Shaëb pincera les lèvres d'un air désapprobateur. À l'inverse, alors qu'un Shaëb esquissera un sourire en écoutant un jeu de mot bien trouvé, le Fjörd se contentera de chercher où est la blague. Son humour est représentatif du comportement de ce peuple : très digne, très froid également, il est parfois difficile de le comprendre.  La plupart des Shaëbs se conduisent d'une manière qui peut sembler antipathique, alors qu'elle est la norme dans leur Royaume.
Les Shaëbs n'ont pas l'habitude de montrer leurs sentiments, même en famille : ce que ressent chacun est censé rester personnel, de sorte que l'on ne verra jamais un couple Shaëb s'embrasser dans la rue ou même se tenir la main en public. La pudeur est de rigueur. Toutefois, ils portent une grande importance à l'honneur ainsi qu'aux liens de la famille.
Dès l'enfance, les jeunes sont initiés à la méditation. Les Shaëbs forment un peuple intelligent, sage, avisé, mais parfois un peu trop prudent. En cas de conflit, il arrive qu'il faille attendre plus d'un an avant qu'un dirigeant Shaëb ne se décide à envoyer ses troupes au combat. Rares sont ceux qui parviennent à agir dans l'urgence, même si l'unité nationale, très forte dans leur Royaume, leur permet de réagir au quart de tour quand la situation l'exige.
Les chefs de famille sont généralement les mères, car les femmes sont dites plus sages et avisées que les hommes. C'est souvent les matriarches que les Shaëbs consultent lorsqu'ils doutent du bien fondé de leurs actions.

→ Relations avec les autres peuples
Malgré leur potentiel, les Shaëbs ne désirent que la tranquillité et restent généralement dans le Royaume Ardent. A plusieurs reprises, les dirigeants de l'est ont proposé au peuple du désert de rejoindre l'Empire, mais ceux-ci ont toujours refusé, désirant conserver leur autonomie. Pas par fierté, mais pour se protéger.
Les Shaëbs ont longtemps été haineux à l'égard des Eshäars, voyant en chacun d'entre-eux un esclavagiste potentiel. Les mœurs ont évolué depuis, le ressentiment a laissé place à la méfiance, mais il faudra encore plusieurs années pour que tous parviennent à oublier. À l'inverse, les Fjörds ont leur sympathie : les géants du nord ont été les premiers à s'insurger contre l'injustice dont ils étaient victimes, et à leur proposer leur soutien.

→ Culture
Mariage & relations : Les mariages arrangés au sens où on l'entend n'existent pas chez les Shaëbs, en revanche tous ne sont pas des mariages d'amour. Les parents des jeunes gens jouent souvent un rôle important dans leur décision, et il est rare qu'un Shaëb épouse quelqu'un qui ne plairait pas à ses parents : ceux-ci ont effectivement plus d'expérience, et sont donc plus aptes à voir si l'élu a un cœur pur ou pas. Ils ne choisissent pas en fonction du statut social du prétendant ou de sa richesse, mais apprécieront davantage quelqu'un qui a la tête sur les épaules, est avisé, honnête et bienveillant. En somme, quelqu'un qui saura offrir une vie juste et heureuse à son époux/son épouse et lui donner de bons enfants, même si cette vie n'est pas une vie d'opulence.  Pour ne pas décevoir leurs aînés, jeunes hommes et jeunes femmes se rangent souvent de leur avis, en se disant que c'est la meilleure chose à faire.

En raison des conditions de vie difficiles auxquels le peuple du désert doit faire face, les enfants sont accueillis comme des cadeaux divins. De la naissance jusqu'à ce qu'ils atteignent l'âge adulte, les enfants sont chéris et aimés, d'autant plus que beaucoup de Shaëbs sont stériles (même si ce handicap est compensé par leur longévité exceptionnelle). C'est pourquoi les relations homosexuelles sont mal vues, étant donné qu'elles n'aboutiront jamais sur une naissance. En général, ces personnes restent dans le placard (NdR : genre pire qu'Harry Potter !) et vivent leurs amours en secret, pour ne pas attirer le déshonneur sur leur famille.

Fêtes et célébrations :
►  Le Jour Riche : le 31e jour de Myrün, les Shaëbs qui le peuvent se réunissent à l'Oasis pour offrir des présents au dieu Rhäja, espérant ainsi que le désert saura les protéger d'éventuels envahisseurs une année supplémentaire, tout en leur offrant de quoi survivre (bonnes récoltes dans les vergers, beaucoup de naissances dans les troupeaux de bouftins, viande abondante, averses...).

Deuil : Les Shaëbs ont un rapport étrange à la mort. Pour eux, mourir ne signifie pas que c'est la fin de tout, c'est simplement un renouveau, une renaissance pour les plus chanceux qui pourront se réincarner. Ainsi, tuer un ennemi au combat n'implique pas de se repentir ou de demander pardon aux Dieux, c'est pourquoi les Shaëb peuvent paraître extrêmement froids ou inhumains dans certaines occasions. Ils ne voient pas en quoi il faudrait s'attrister de la mort de quelqu'un puisque la personne va finir par renaître ailleurs (dans une plante, un animal, un autre peuple...).

→ Particularités physiques
Nettement plus petits que la moyenne, les Shaëb n'en sont pas moins dangereux. Tous sont minces, dotés d'une musculature discrète mais bel et bien présente, ainsi que de réflexes presque félins. D'une souplesse incomparable, les sujets de ce peuple n'ont rien à envier aux solides Fjörds concernant leurs aptitudes au combat. Ils sont particulièrement redoutables dans le maniement de la lance et dans l’archerie.
La peau des Shaëbs est brune, mais la teinte varie en fonction des ancêtres et de l'habitat. Leurs cheveux sont généralement épais et noirs, mais il existe quelques cas à part, en raison d'un métissage par exemple.

→ L'Öm
L'Öm est le nom donné au lien unissant les Shaëbs au désert, et qui leur permet de contrôler celui-ci. Dès la naissance, chaque Shaëb naît en étant uni au désert, de manière innée. Il est encore difficile d'expliquer comment une telle prouesse est possible, d'autant plus que le peuple du désert reste assez discret sur ce sujet, mais les chercheurs s'étant penchés sur la question ont conclu à une « connexion » naturelle, transmise par les dieux ou présente dans l'âme ou le sang de leur hôte. Ce qui reste assez vague... les rares Shaëbs à avoir expliqué comment ils ressentaient ce don ont mentionné un sentiment de foyer très fort. « L'Öm est notre chez-soi, c'est ainsi. Nous l'entendons nous parler, il chante à travers-nous. » Ce qui n'est pas beaucoup mieux, mais enfin ! C'est mieux que rien. Les Shaëbs n'en font jamais usage autrement que dans un but défensif, ou quand ils se sentent menacés.

Chaque Shaëb a une connexion précise avec un élément ou une matière constituant le désert, ou le rappelant de plus ou moins loin. Il peut s'agir de la roche, du feu, du sable (c'est d'ailleurs le don le plus répandu), de la lumière, de la chaleur, des mirages, de la soif... il ne semble pas y avoir de règle précise à ce sujet, et il est probable que de multiples autres facettes de ce don restent encore à découvrir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasterra.forumactif.org
 
Les Shaëbs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de Shaïness - Butterfly
» « Shaïra Kenning ♠ La relève de l'Astre des Mers »
» Chronologie de Shaïma
» The Sen Shaï Itori is here!!!
» Suspicion au sein de l'île ~ L'arrivée d'une Cipher Pol {Shaï} [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Murmures de Vasterra :: Bienvenue en Vasterra ! :: Prologue & bibliothèque :: Peuples-
Sauter vers: