Les Murmures de Vasterra

Forum RPG Fantasy avec un univers inventé de A à Z. Quatre peuples, trois nations, et un mystère qui plane sur le monde de Vasterra...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Les Enfants d'Eros

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 5
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Les Enfants d'Eros   Ven 29 Juil - 10:30

Les Enfants d'Eros : le peuple des nuages

Âge maximal : Environ 100 ans
Taille : Pas plus d'1m90
Attributs physiques : Peau douce et cheveux soyeux, grâce et élégance naturelles, pas aérien.
Localisation principale : Principalement sur la République d'Outreciel, présents en minorité dans le reste du monde.
Divinité : Eros
On dit... un Enfant / une Enfant / des Enfants d'Eros
Prénoms et sonorités typiques : Les prénoms féminins commencent ou se terminent par « O », les prénoms masculins par « A ». Les prénoms ne comportent pas plus de trois syllabes. Ex : Nova (M), Vahma (M), Aldo (M), Sisiko (F), Milo (F), Osca (F)

Sans vouloir être prétentieux, les Enfants d'Eros se considèrent pourtant comme le remède aux problèmes des autres peuples. Animé de bonnes intentions, parfois un peu trop théâtral, le peuple des nuages maîtrise les arts et le bon goût mieux que personne. Persuadés que leur devoir est d'offrir aide et conseils à leurs cousins, les Enfants d'Eros s'efforcent de conserver la paix entre les deux nations voisines et d'empêcher les animosités de se raviver.

→ Un peuple, un passé
Les Enfants d'Eros ont longtemps été persuadés qu'ils étaient les seuls dans ce monde. En effet, avant de disposer de la technologie suffisante pour observer ce qui se trouvait sous le manteau de brume, le peuple des nuages a vécu isolé du reste du reste de Vasterra. N'ayant aucun voisin à qui rendre des comptes, le peuple grandit avec douceur et patience, comme une fleur qui éclot. Portant en leur cœur l'amour de leur déesse Eros, ses Enfants se révélèrent doués dans le domaine de la création et des jolies choses : la cité d'Astropolis, la démocratie, les jardins de Jade, la poésie lyrique... bientôt, ils inventèrent la lunette astronomique, et plutôt que de la tourner vers le ciel, ils la dirigèrent vers le sol. C'est là qu'ils découvrirent qu'ils n'étaient pas seuls à peupler le monde, et les Enfants d'Eros observèrent pendant longtemps leurs voisins d'en-dessous. Attristés par la guerre que menaient les Shaëbs contre les Eshäars, heureux du sentiment fraternel qui animait les Fjörds, ils purent apprendre à connaître ces peuples qui n'avaient aucune idée de leur existence. Par prudence ou par peur, ils refusaient toutefois de manifester leur présence, de crainte que cela ne perturbe leur vie si paisible.
Ce n'est que lorsque la Dévoreuse creusa une percée dans le manteau brumeux que les Enfants d'Eros furent contraints de communiquer avec les autres peuples. Ils aidèrent à la construction du funiculaire, ignorant les regards suspicieux que certains tournaient vers eux : leur apparition subite concordait étrangement avec la disparition des Hommes. Pouvaient-ils ne pas être innocents dans cette histoire ?

→ Mœurs
Les Enfants d'Eros ont hérité de la pureté de la déesse : beaucoup ne savent pas mentir, tout simplement car ils sont incapables de faire autre chose que le bien. Un Enfant d'Eros dira toujours la vérité, qu'il le veuille ou non, car cela est juste. Mais avec le temps, certains ont commencé à fréquenter les Eshäars et ont pu être victimes de leur mauvaise influence, ce qui fait que le mensonge et la dissimulation trouvent petit à petit leur place dans la communauté d'Outreciel.
En effet, les Enfants d'Eros qui quittent l'île volante pour rejoindre l'Empire ou le Royaume retrouvent les imperfections des autres peuples, et celles-ci finissent par les atteindre eux-aussi. Ils ne décident pas pour autant de retourner vivre en solitaires, car au fil du temps le peuple des nuages a fini par se considérer comme le remède aux maux des autres communautés : rendre les autres meilleurs et les remettre dans le droit chemin, tel est leur devoir. C'est aussi pour cela que les Enfants d'Eros peuvent sembler assez prétentieux par moments, même s'ils n'en ont pas conscience. Ils pensent être les sauveurs de l'humanité. (NdlR : OKLM.) Trop naïfs ou trop optimistes ? Le fait est qu'ils restent persuadés que chaque homme a du bon en lui et que la méchanceté naturelle n'existe pas : il n'y a que des hommes bons, à qui il est arrivé de mauvaises choses.
Les émotions trop vives sont souvent mises de côté. On verra rarement un Enfant d'Eros crier ou pleurer toutes les larmes de son corps, sauf si c'est en jouant un rôle dans une pièce de théâtre. Paradoxe étrange que celui de ce peuple, qui considère les effusions comme déplacées ou intimes, et qui a le don de saisir aux tripes quand il incarne un personnage dans une tragédie, avec une aisance et un naturel déconcertants...
Les Enfants d'Eros vivent sainement : ils se nourrissent surtout de fruits ou de nectar, sont pour la plupart végétaliens, et bannissent toute forme d'excès. Les abus sont vus comme une forme d'impureté : l'une des conditions permettant de devenir une bonne personne est d'avoir une vie saine et équilibrée.
Le peuple des nuages a un sens aigu de l'art et du beau, et il est de loin le plus créatif. Les jeunes gens sont par ailleurs considérés comme les plus proches de la déesse Eros, car ils ont sa jeunesse et sa candeur. La liberté tient une grande place dans leur philosophie de vie : d'après eux, un homme ne peut être véritablement heureux que s'il est libre de ses choix.
Tous les métiers ne sont pas considérés de la même manière au sein de la communauté : en effet, là où les métiers intellectuels, artistiques ou se basant sur la théorie seront encensés, les métiers manuels seront moins bien vus et jugés dégradants. Les Enfants d'Eros n'apprécient guère l'agriculture ou l'élevage d'animaux, tandis que l'enseignement, le métier d'artiste, ou encore celui de philosophe sont privilégiés. En règle générale, les métiers qui causent sueur et fatigue sont peu appréciés. L'artisanat a un statut particulier puisqu'il se situe à la frontière de ces deux penchants, et sera donc considéré différemment en fonction des individus.

→ Relations avec les autres peuples
En endossant le rôle du sauveur, le peuple des nuages pense faire preuve d'une grande bonté. Mais il faut avouer que la plupart de leurs cousins se moquent complètement de leurs ambitions. Ainsi les Enfants d'Eros sont-ils vus différemment selon les peuples, mais jamais comme les héros qu'ils pensent être.
Les Eshäars ne se privent pas pour se payer leur tête, et les Enfants d'Eros les ont reconnus comme étant la source principale du problème qu'ils essaient de régler. La luxure dans laquelle baignent leurs cousins à cornes ne fait que renforcer cette impression. Malgré les railleries, le peuple des nuages reste bienveillant à leur égard, comme une mère accepterait les gamineries de son enfant.
Les Fjörds et les Shaëbs entretiennent avec eux des relations neutres, mais les Enfants d'Eros ont été particulièrement touchés et satisfaits de voir que les premiers admiraient tant leurs arts et leur architecture.

→ Culture
Mariage & relations :
Les mariages sont toujours des mariages d'amour, et les divorces existent. En cela, le peuple des nuages est plutôt en avance sur son temps !
Les relations homosexuelles sont acceptées par la société et ne souffrent d'aucune discrimination. Les Enfants d'Eros pensent simplement qu'il y a des raisons de dispute plus importantes que celle-ci. De plus, interdire à quelqu'un d'aimer certaines personnes revient à lui imposer d'en aimer d'autres, ce qui est en totale contradiction avec leur philosophie.

Fêtes et célébrations :
► /

→ Particularités physiques
Les Enfants d'Eros ne sont pas sans rappeler les Hommes, de sorte que parmi les autres peuples, beaucoup ont cru qu'ils appartenaient à la même espèce. Toutefois le peuple des nuages est bien à part : des Hommes, ils ont juste l'apparence. De taille moyenne, ils arborent toutes les couleurs de peau et de cheveux, et ont souvent un teint halé en raison de leur proximité avec le soleil.
Il serait vain de voir en eux de futurs soldats : si certains apprennent le maniement des armes, la plupart ne vont pas toucher une épée de toute leur vie. En revanche, tous ont en commun la grâce et l'élégance qui caractérise leur peuple. Leurs pas sont légers, leurs mouvements gracieux et souples, comme ceux de danseurs émérites.
L'une des particularités des Enfants d'Eros est leur jeunesse : ce n'est qu'à un âge très avancé que leur visage commence à se couvrir de rides et leurs cheveux à grisonner. Ils restent longtemps très jeunes et pleins de vigueur. Ainsi, un Enfant d'Eros de cinquante-ans aura-t-il encore le corps d'un jeune homme d'une vingtaine d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vasterra.forumactif.org
 
Les Enfants d'Eros
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [BloodBowl] Mon équipe : Les enfants du Curé...
» Aide speciale aux enfants du president Rene Preval!
» Haïti-Justice : L’affaire des 200 enfants empoisonnés bientô
» Haiti : protéger les enfants, une nécessité
» Dominicanie: Proposition sur les enfants d'immigrants illega

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Murmures de Vasterra :: Bienvenue en Vasterra ! :: Prologue & bibliothèque :: Peuples-
Sauter vers: